Dans l’atelier de Corinne Cuenot

jeudi 8 octobre 2009 par pierre royneau

Aujourd’hui, dans le cadre du cours de CAA, et en relation avec le travail engagé en design de mode, une rencontre a eu lieu avec Corinne Cuenot, plasticienne résidant à Tréguier. Son travail est essentiellement composé de dentelles de fil de fer, suggérant des volumes avec lesquels elle invente un univers de sculptures aériennes où elle inclue une imagerie poétique emplie de symbolique et de références.

Corinne Cuenot aime à travailler sur « la nostalgie, le temps qui passe ». Elle présente ainsi, aux élèves de la Manaa, sa cape où grouillent une nuée d’insectes enchevêtrés. « Par un jeu de lumière et d’ombre, les insectes vont se refléter sur le sol, sur les murs, grouiller », expose l’artiste qui explique : « Les insectes, pour moi, c’est l’expression du temps qui passe, qui ronge ». Elle expose ainsi sa démarche, ses sources, ses références, en même temps qu’elle parle de la fabrication de ses coiffes traditionnelles revisitées faites de fil de fer recuit, de lin teillé et de cire d’abeille, de sa physalis géante suspendue, et de ses silhouettes féminines aux formes généreuses.

Pour voir son site : http://corinne.cuenot.free.fr


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 760402