Post-impressionnisme 1 - Les grandes figures

lundi 19 janvier 2009 par pierre royneau

LE POST-IMPRESSIONNISME Fin du 19ème siècle

En marge des courants établis et reconnus, l’art du 19ème siècle est marqué par des personnalités fortes, des « inclassbles » qui échappent aux définitions mais marquent de leur empreinte l’histoire de la peinture. Parmi eux :

Vincent VAN GOGH (1853-1890) Originaire des Pays-Bas, il s’établit en France et s’inscrit dans la mouvance impressionniste avant de développer une création personnelle qui annonce l’expressionnisme à travers des recherches picturales poussées toujours plus loin, par exemple en posant directement la couleur à partir du tube ou en peignant la nuit (Café de nuit à Arles, 1888). Interné à l’asile de Saint-Rémy-de-Provence, il peint des visions sinueuses et dynamiques de la nature transfigurée (La Nuit étoilée, 1889). Il s’installe ensuite à Auvers-sur-Oise, où il est surveillé par le docteur Gachet, et produit pendant deux mois plus de 70 toiles (L’Église d’Auvers, 1890).

Paul GAUGUIN (1848-1903) Il expose chez les impressionnistes mais se distingue par sa technique de cloisonnisme. Paul Gauguin a su pressentir l’avenir en préparant le chemin de la peinture moderne, influençant fortement les nabis et les fauves. Il concilie alors cloisonnisme et symbolisme dans des œuvres synthétiques, mystérieuses et expressives comme La Vision après le sermon (1888). Une fois installé à Tahiti, il se fait le peintre des peuples primitifs à travers une œuvre intense et sensuelle (Arearea - Joyeusetés , 1892). C’est en Polynésie qu’il peint son testament pictural, D’Où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? (1897).

Henry de TOULOUSE-LAUTREC (1864-1901) Échappant à toute classification en groupe, il développe un style personnel incisif et volontairement trivial en prise avec le monde de la nuit et des plaisirs. Élève aux Beaux-Arts et ami de Van Gogh et des Nabis, il se tourne rapidement vers l’impressionnisme et ses thèmes naturalistes (La Blanchisseuse, 1884), mais il trouve très vite son style propre. Mélange de réalisme et de stylisation des formes inspirée du japonisme, ses compositions audacieuses aux coloris saturés trouvent leur expression la plus aboutie dans le format de l’affiche (Jane Avril au Jardin de Paris, 1893).


Gauguin - d'ou venons nous-que sommes nous-où allons nous - 1897 - (...)
Gauguin - Arearea - Joyeusetés - 1892
Gauguin - La vision après le sermon - 1888 - 73x92cm
Van Gogh - L'église d'Auvers-sur-Oise - 1890 - 94x74cm
Van Gogh - Café la nuit - 1888 - 70x89cm
Van Gogh - Champ de blé aux corbeaux - 1890 - 50x100cm
Toulouse Lautrec
Lautrec - Au Moulin Rouge - 1892 - 123x140cm
Lautrec - Au salon de la rue des moulins - 1894 - 110x130cm
Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 774805